Imprimer

L’alimentation

L’alimentation, lorsqu’elle n’est pas achetée en vrac, est... emballée. Il est nécessaire de veiller à l’emballage pour des questions de santé, mais aussi d’environnement. Pour cela, il suffit de lire l’étiquette.

Quels sont les emballages à favoriser lors du choix des aliments ?

Pour notre santé :

Les emballages plastiques, réputés plus hygiéniques, contiennent pourtant de nombreuses substances chimiques dangereuses. Au total, il existe environ 100 000 substances différentes dans les divers emballages qui migrent dans le corps humain.

Le Bisphénol A  

Le Bisphénol A, ou BPA, est un produit chimique utilisé pour rendre les plastiques durs et transparents. Il se trouve notamment dans les plastiques suivants :

Plastique - Par Mike Fisher sur FlickR
Plastique
Par Mike Fisher sur FlickR
  • biberons
  • petit électroménager de cuisine (type bouilloire)
  • récipients plastiques pour four à micro-ondes
  • bouteilles d’eau réutilisables
  • revêtement interne des boîtes de conserve et des cannettes

Le BPA est un perturbateur endocrinien très controversé, dont la transmission de l’emballage vers l’aliment augmente avec la température. Interdit au Canada et dans plusieurs Etats des USA dans les biberons depuis 2008, il est encore à l’étude par l’Afssa (Agence française de sécurité sanitaire des aliments). Le Réseau santé environnement tient à jour une veille sur le sujet sur son site Internet.

Afin d’éviter l’exposition au BPA :

  • préférer des contenants pour le stockage de nourriture comme le gré, le verre, l’inox (ou acier inoxydable), la terre cuite ou la céramique
  • éviter de chauffer les aliments dans des contenants en plastique
  • se référer aux codes plastiques lorsqu’ils sont mentionnés
code plastiquetype de plastiqueutilisés dans (exemple)
Code plastique 3 PVC
Code plastique 3 PVC
Chlorure de polyvinil. Contient des phthalates Nombreux contenants, surtout les durs
Code plastique 6
Code plastique 6
Polystyrène (PS) Couverts jetables, barquettes à emporter.
Code plastique 7
Code plastique 7
Autre plastique dont le polycarbonate. Contient du BPA Biberons, gobelets, boites de conserves avec de la résine époxy, bouteilles d’eau réutilisables (gourdes)

Pour notre environnement :

Chaque habitant produit en moyenne près de 400 kg de déchets  , dont 1/3 d’emballages. Au total, cela représente plus d’1 kg par jour et par habitant. Pour faire suivre un régime à notre poubelle, privilégions les emballages les plus légers et les recyclables et trions-les afin qu’ils rejoignent les filières de recylage. Encore mieux : évitons les en utilisant des boîtes réutilisables.

Surremballage alimentaire - Antoaneta FlickR
Surremballage alimentaire
Antoaneta FlickR

Un emballage facilement recyclable est mono-matériel. Par exemple, les cartons alliés de plastique ou d’aluminium sont difficilement recyclés. Ainsi, l’emballage en carton est à privilégier. Le verre, qui en France est à usage unique, a un fort impact environnemental lors de sa production. Il peut être une bonne option s’il est réutilisé. Enfin les deux seuls plastiques recyclables sont les PEHD et PET : les flacons et les bouteilles. Les barquettes, plastiques mous, films ne sont pas pris en charge par les centres de tri   en France.

Pour aller plus loin

Sites Internet

Publication

Vidéos