Imprimer

La mobilité

Il n’existe pas un vélo urbain idéal. Tout dépend de l’usage. Vous avez besoin d’un vélo pour un trajet quotidien travail/domicile, vous avez des enfants à transporter, peut être un panier de légumes à ramener de temps à autres, vous habitez dans un endroit vallonné , ou encore vous n’avez pas de place pour un vélo dans votre appartement et trop peur des vols ? Le vélo peut répondre à toutes ces particularités ! Le tout est d’évaluer ses besoins et son budget. Le coût d’un vélo peut aller de 50 € jusqu’à plus de 1000 € pour un Vélo à Assistance Électrique ou vélo pliable. Voilà pourquoi il est nécessaire de bien analyser votre besoin. Enfin il existe certaines aides pour l’achat d’un vélo.

Le Vélo à Assistance Électrique

VAE - Par Yxelleartbrut sur FlickR
VAE
Par Yxelleartbrut sur FlickR

Le VAE, répond aux principales réticences du candidat à la mobilité douce : « je n’ai pas de forme physique », « j’ habite à plus de 10 km de mon lieu de travail », « j’ai beaucoup de choses à transporter » et « houlala, ça monte ! ». Le VAE n’est pas vraiment une alternative au vélo, mais à la voiture ou au scooter. Ainsi, lors de l’achat, le prix d’un VAE n’est pas à comparer avec les vélos mais avec les véhicules motorisés et leur entretien.

Qu’est ce qu’un VAE ?

Un Vélo à Assistance Électrique est comme un vélo classique, muni d’un moteur et d’une batterie électrique qui se recharge sur le réseau électrique. Il multiplie la force du cycliste par 2 lorsqu’il est au ralenti, et stoppe l’aide à partir de 25km/h. Sinon, il serait considéré comme un cyclomoteur. Le VAE est parfait pour des trajets allant jusqu’à 15 km. En effet, il multiplie par 2 voire 3 votre rayon de déplacement à vélo conventionnel. Il est à promouvoir ! En effet, dans la ville de Lyon, pour les déplacements de plus de 3km, le vélo est utilisé pour seulement 1% et la voiture pour 61% !

À qui s’adresse un VAE ?

  • Aux sédentaires faisant leur trajet quotidien en voiture et qui hésitent avant d’en racheter une,
  • À ceux qui par l’âge, ou un accident, se retrouvent avec une forme physique moindre, mais ne veulent pas pour autant abandonner les joies du deux roues,
  • À ceux qui ont beaucoup de côtes et de vents sur leurs trajets,
  • À ceux qui ont des charges importantes à transporter. En effet, avec un VAE, il est possible de tracter 80kg sur 25km,
  • Mais aussi à tout les autres cyclistes ou non qui veulent essayer !

Les avantages du VAE

L’assistance électrique permet de

  • diminuer les efforts, et donc d’arriver au bureau sans être en nage,
  • transporter de grosses charges (enfants, colis...),
  • rouler avec du vent de face et dans les côtes avec un moindre effort.

Le fait qu’il soit un vélo permet de

  • se faufiler dans les bouchons, il est malléable et peu encombrant,
  • être très peu polluant, et silencieux,
  • rouler sur les pistes cyclables, ce n’est pas parce qu’il possède une assistance électrique que c’est un cyclomoteur.

Les inconvénients du VAE

Le VAE a des défauts bien sûr, tout d’abord ceux du vélo si vous lui en trouvez. Mais aussi le fait que :

  • Il a besoin d’avantage d’attention et d’entretien qu’un vélo du fait de la batterie (à renouveler tous les trois à cinq ans),
  • Les modèles bas de gammes sont peu fiables,
  • Il existe peu de modèle pour petites tailles ou féminins.

Savoie tv : le VAE

Le vélo pliable

Le vélo pliable est très pratique pour son rangement ou lorsque vous voulez combiner transport en commun et vélo. En quelques secondes vous pouvez le plier et le transporter partout avec vous. Vous n’avez à supporter aucun frais supplémentaire dans les transports en communs car il est considéré comme un bagage. Il existe un « mais » : son prix. Comptez au minimum 500€. Cependant, ce prix se rentabilise rapidement si vous choisissez de combiner transport en commun et vélo et de ne plus utiliser votre voiture. Il est aussi moins confortable qu’un vélo normal. Beaucoup de choix existent dans le vélo pliant. Comparez bien le poids, la taille une fois plié, s’il peut rouler plié, accessoires (housse de rangement, lumière), la taille des roues car plus elles sont grandes plus il est stable. Définissez votre usage. Usage quotidien et plutôt longue distance ? Privilégiez le confort et la taille. Vous allez vous trouver face à des vélos de marque : Brompton, Dahon, Birdy, etc. Trajets courts ? Les modèles meilleurs marchés font l’affaire.

Les accessoires

Transporter un enfant à vélo :

Remorque pour enfant - Par Kristin Roach sur FlickR
Remorque pour enfant
Par Kristin Roach sur FlickR

Il n’est pas conseillé de transporter un nouveau né sur un siège avant qu’il ne tienne solidement assis. Néanmoins, jusqu’à 15 mois, il est encore possible de transporter le nouveau né dans un siège voiture adaptable sur les vélos : le "maxi cosy". Lorsque le deuxième enfant arrive, cela se complique ! La remorque est alors la meilleure solution (site commercial). Jusqu’à l’âge de 6-8 ans, les enfants peuvent alors se transporter grâce aux sièges,

Siège enfant double - Par Portland transport sur FlickR
Siège enfant double
Par Portland transport sur FlickR

soit à l’avant, soit à l’arrière ou les deux si vous avez deux bambins. Si votre enfant sait déjà se tenir en équilibre et commence à faire du vélo, vous pouvez acheter une barre qui relie votre vélo au sien.

Kid Bike Trailer - Par Floriebassingbourn sur FlickR
Kid Bike Trailer
Par Floriebassingbourn sur FlickR

Son vélo fera office de troisième roue. Ainsi l’enfant peut même participer à l’effort s’il le souhaite. (site commercial)



Le transport des courses :

Le transport des courses légères peut se faire en sac à dos. Peu pratique quand il fait chaud. On peut alors le substituer par :

  • un panier supportant jusqu’à 5 Kg, à mettre à l’avant,
  • des sacoches (étanches ou non) à placer sur la roue arrière supportant jusqu’à 20 Kg,
  • une remorque-caddy, à fixer à l’arrière et supportant jusqu’à 50 Kg.

Vélo bien attaché, vélo sécurisé !

Vélo oublié - Par Sea tuertle sur FlickR
Vélo oublié
Par Sea tuertle sur FlickR

Un vélo bien attaché avec un bon cadenas diminuera les risques de vol de 90%  ! De nombreux cadenas existent, tous ne sont pas efficaces. Deux types de cadenas sérieux sont les chaines en acier renforcé et les cadenas en U. Ils nécessitent un outil lourd pour les forcer. Ces systèmes de cadenas ne sont attaqués que par les voleurs les plus motivés. À l’un ou l’autre système vous pouvez y ajouter le cadenas en glissière qui bloque la roue arrière de votre vélo. Il est aussi très utile pour les arrêts de courte durée. Un autre cadenas de complément ingénieux est un système de cadenas 3 en 1. C’est un système fixé sur la selle. Lors de l’arrêt vous sortez la selle et la fixez sur le cadre de la roue arrière. Ainsi, votre selle, roue arrière et vélo sont protégés. Maintenant que vous avez un bon cadenas, voyons comment bien l’attacher. La première règle est de toujours attacher son vélo, même dans les endroits dits fermés. En effet, les vols arrivent majoritairement dans les cours, ou lieux plus ou moins clos. Attachez en priorité le cadre du vélo, et si votre cadenas le permet attachez la roue avant et le cadre au point fixe.Veillez à ce que votre cadenas ne soit pas sur un rebord ou sur le sol. Cela facilite sa destruction grâce à une masse. Tournez au maximum la serrure vers le bas afin d’éviter que la pluie rentre dedans, la rouille facilite sont crochetage par la suite.

Les aides financières pour l’achat d’un vélo

Dans le cadre d’un PDE (Plan de Déplacement de l’Entreprise) votre entreprise ou collectivité peut vous aider à l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE lien interne article). Un budget est défini, et des aides sont octroyées jusqu’à épuisement de ce dit budget. Une dizaine de ville en France ont déjà mis ce système en place. D’autres aides existent pour le remboursement des frais de réparation ou de parking surveillé. A titre d’exemple, le Grand Lyon octroie une subvention à hauteur de 25% du prix TTC du vélo (plafonnée à 250 €) aux futurs acheteurs de vélos électriques.

Sites pour aller plus loin :

Site de la Fédération française des Usagers de la Bicyclette d’où l’article est largement inspiré

Forum sur les VAE

Site de conseil pour bien choisir son VAE.

Site d’usagers lyonnais du vélo.

Liens externes équipements pour bébé :

Pour avoir des exemples de sièges

Pour avoir des exemples de remorques c’est ici, ou ici !

Troisième roue : C’est ici, en néerlandais, certes, mais ça donne des idées. Ou ici et ici, en français. Voici, une bonne explication du montage, en anglais, mais les photos parlent d’elles-même.

Principale source de cet article : Provelo

Comment transporter ses courses, toujours avec Provelo

Source de vélo bien attaché, vélo sécurisé : Sept conseil pour bien attacher son vélo

Quel cadenas utiliser contre le vol ?

Vélo pliable

Site de Brompton, grande marque de vélo pliable

Test comparatif de vélo