Imprimer

Les équipements

Comme pour le poste audiovisuel, les périphériques se sont multipliés autour de l’ordinateur. En conséquence, la part qu’occupait le poste informatique dans les consommations d’électricité spécifique   est passée de quelques % à près de 15% aujourd’hui. Les maux et les remèdes sont très similaires entre les postes de consommations audiovisuelles et informatiques.

Le poste informatique

Constat

Plus de périphériques donc plus de veilles, des tailles d’écran en forte augmentation : le standard de 15’’ est passé au standard de 21’’, des durées de fonctionnement très élevées, ce sont autant d’ingrédients qui portent aujourd’hui la consommation annuelle moyenne du poste informatique à près de 400 kWh soit plus de deux fois la consommation d’un réfrigérateur A+.

Quelques idées reçues

  • En éteignant et rallumant trop souvent mon ordinateur, je vais l’abîmer plus vite !

Tout dépend de ce qu’on entend par « trop souvent ». Une absence de moins de 10 minutes de devant son poste ne justifie pas un arrêt de celui-ci. Par contre, une bonne programmation de sa mise en veille est à faire. Mais s’il s’agit de s’absenter pour la pause déjeuner ou faire ses courses, bien sûr, l’ordinateur doit être éteint. Tout est question de mesure !

  • Hors tension, l’ordinateur ne consomme pas !

Cela n’est vrai que si il est débranché de la prise de courant, si l’interrupteur souvent caché à l’arrière de l’unité centrale est sur la position 0 ou si la multiprise est éteinte ! Sinon il consomme environ 3 watts pour gérer l’horloge interne ou la connectivité réseau par exemple, qu’il soit éteint ou en veille prolongée.

Les comportements éco-responsables

Voici quelques bonnes pratiques pour s’assurer le comportement le plus éco-responsable possible :

  • Utiliser une multiprise à interrupteur pour mettre hors tension tous les équipements du poste informatique afin d’en supprimer les consommations de veille.
  • Paramétrer la mise en veille de l’unité centrale et de l’écran.
  • Désactiver les fonctions Blue Tooth ou WiFi si vous ne les utilisez pas, elles consomment également de l’énergie.
  • Ne pas confondre économiseur d’écran et économiseur d’énergie. La fonction économiseur d’écran évite de conserver trop longtemps une image statique qui pourrait abîmer votre écran mais consomme autant voir plus d’énergie qu’en usage.
  • Choisir des appareils qui ont le label   Energy Star.

Pour aller plus loin

Site du cabinet SIDLER - ENERTECH

Site internet de la Communauté européenne - Energy Star

Rapport de la campagne de mesures du projet REMODECE