Imprimer

Les loisirs

Entre 1964 et 2004, le nombre de vacanciers a doublé, la durée a diminué de 40 % et les distances se sont allongées. Nous sommes plus nombreux à voyager, plus souvent et plus loin. Comment profiter de ses loisirs à proximité de chez soi ?

Les transports sont la principale source de pollution des vacances

Les trajets touristiques pèsent lourd dans la balance d’émissions de GES   en France : 6 %. Sans surprise, l’avion est le premier émetteur avec sa contribution de 62 %.

Avion de touriste - Par Cesar.R sur FlickR
Avion de touriste
Par Cesar.R sur FlickR

Des solutions existent

Le train est le champion des voyages à faibles émissions de GES. 1 kg de GES sont émis pour parcourir 400 km en train ou 1 km en classe affaire en avion. A quantité de GES égale, le train permet donc d’aller plus loin. Il peut même être combiné au vélo, qui sera transporté dans le wagon et vous permettra de profiter en toute autonomie de vos vacances. De la même manière, débarrassez de votre voiture avec le système de l’autotrain qui permet de faire acheminer sa voiture à son lieu de destination pendant que les passagers voyagent en train.

Aussi, pour éviter de prendre l’avion, quand le temps disponible n’est que de quelques semaines, la France et ses voisins européens sont des destinations touristiques de premier choix. Les voyages hors Europe et Maghreb représentent 5 % des séjours, mais sont responsable de 43 % des émissions de GES.

Pour aller plus loin

Sites internet

  • Camp to camp : solution pour se déplacer en montagne sans voiture