Imprimer

Bâtiment Basse Conso

Autrement appelés bâtiments passifs, basse énergie, Minergie, Passivhaus, à énergie positive, producteur d’énergie, à faible énergie grise  .... Ces bâtiments économes font parler d’eux et il est parfois difficile de s’y retrouver au niveau de la technique ou de la sémantique.

Alors que les concepts d’habitat basse énergie ou passif sont développés depuis plusieurs dizaines d’années au Danemark, en Allemagne et en Suisse, la France tente de combler son retard en 2007 en intégrant la "basse consommation" à sa réglementation : le label BBC EFFINERGIE. Il est couramment désigné par les termes de bâtiment basse consommation   (ou BBC).

Les bâtiments passifs sont des bâtiments qui par leurs modes de conception et de construction permettent de valoriser au maximum les apports de chaleur passifs interne et externe. Cela minimise les consommations d’énergie pour le chauffage.

Plusieurs labels européens présentent des niveaux de performance à peu près équivalents pour définir ce qu’est un bâtiment passif, dont les labels   suisse (Minergie), allemand (Passivhaus), français (Effinergie+). Ces labels quelques peu différents, poursuivent le même objectif :
proposer un référentiel de construction permettant de diminuer d’un facteur 4 les émissions de CO2 dues aux bâtiments en Europe.

Quels qu’ils soient, ce sont des bâtiments économes pour lesquels il faut traiter avec soin les 6 points suivants :

Construire ou rénover un bâtiment basse consommation

les 6 points du bâtiment économe
les 6 points du bâtiment économe


1 et 2. La rubrique architecture bioclimatique répondra aux questions d’orientation, de forme et d’aménagement du logement

3. L’enveloppe du bâtiment comprend l’isolation mais aussi la question des ponts thermiques, de la perméabilité à l’air, du choix des matériaux.

4. La ventilation est le principal poste de déperdition sur un bâtiment performant, c’est donc un point essentiel à traiter. Les puits canadiens climatiques peuvent également apporter des éléments de réponse.

5 et 6. Une fois les points précédents traités, il est maintenant temps de s’interroger sur les choix des émetteurs, de l’énergie et des systèmes de chauffage

Retrouvez également une animation qui passe en revue les différents travaux de rénovation (exemple pris pour un immeuble), les niveaux de performance à viser, les gains énergétiques envisageables. Ouvrir cette animation avec le navigateur Firefox et attendre quelques secondes pour que l’animation se charge.

Les bâtiments basse consommation sont déjà assez répandus en France il en existe forcément un près de chez vous. Vous trouverez, ci-dessous, la carte des bâtiments existants dans le Rhône.