Imprimer

Rénover

Rénover son logement, c’est l’occasion de se lancer dans une réhabilitation thermique et d’améliorer la performance énergétique de son habitat. Voici les 8 premières bonnes raisons de se lancer dans la rénovation énergétique performante :

  • 1. Pour faire des économies de chauffage importantes et durables
  • 2. Pour avoir un logement confortable
  • 3. Parce que c’est techniquement faisable
  • 4. Parce que c’est un investissement rentable
  • 5. Pour valoriser son patrimoine
  • 6. Pour devenir indépendant de l’augmentation des fluctuations du prix de l’énergie
  • 7. Pour contribuer à la baisse des émissions de gaz à effet de serre
  • 8. Parce que de nombreuses aides financières existent

Mais qu’est ce qu’une rénovation énergétique performante ?

Les logements anciens consomment en moyenne 220 kWh/m2/an pour se chauffer.
On considère que l’on peut ramener cette consommation à 50 kWh/m2/an et ainsi obtenir un logement rénové performant.

Comparaison des consommations de chauffage en fonction du niveau de performance du bâtiment Ceci correspond à une division par 4 des consommations existantes. (soit 75 % d’économie d’énergie).

Techniquement, comment rénover à basse consommation ?

D’abord réduire les besoins de chauffage

  • - isoler les parois opaques (toiture, murs, plancher)
  • - mettre en place des menuiseries performantes
  • - traiter des détails (bonne étanchéité à l’air, réduction des ponts thermiques...)
  • - ventiler de manière performante

Ensuite

  • - employer des systèmes de production de chauffage et d’eau chaude performants

Pour vous aider dans votre démarche, vous pouvez si vous le souhaiter, télécharger le guide suivant :

Renovation Thermique Performante
Renovation Thermique Performante

Quels sont les interlocuteurs qui peuvent vous aider et intervenir aux différentes étapes de votre projet ?
Le document suivant vous aidera à mieux identifier les rôles et missions des acteurs d’un projets.

PDF - 663.6 ko
Rôles et missions des acteurs du projet - Liste de professionnels
 (PDF - 663.6 ko)

Comment planifier les différentes phases et étapes de votre projet ?
Le document suivant vous présentes de façon synthétique l’organisation et les différentes étapes d’un projet.

PDF - 816.2 ko
Organisation et déroulement du projet
 (PDF - 816.2 ko)

Quelle épaisseur d’isolant mettre en toiture, dans les murs ou en plancher ? Quel système de chauffage, ou quel niveau de performance ? Le document suivant vous donnera des repères pour avoir les idées plus au clair.

PDF - 714.9 ko
Niveaux de performance et certifications du projet
 (PDF - 714.9 ko)

Comment suivre et optimiser les consommations de son logement ? Comment s’assurer que vos consommations ne sont pas supérieur à ce qu’elles devraient être ? Retrouver différents conseils dans le document suivant :

PDF - 693.7 ko
Suivi et optimisation des consommations
 (PDF - 693.7 ko)

Pour en savoir plus consultez la rubrique bâtiment performant

Financièrement, est ce rentable de rénover à basse consommation ?

La réponse est oui, dans la plus part des cas.

Par exemple : Un foyer de 4 personnes, habite une maison des années 80, de 120 m2, qui consomme environ 200 kWh/m2/an.
En 2013, cette consommation représente environ 2 000 € par an contre 1 400 € en 2006, ce qui correspond à une augmentation de 6% par an.

Le foyer envisage d’investir 45 000 € réparti comme suit :


- 15 000 € d’isolation par l’extérieur

- 2 500 € d’isolation du plancher bas

- 4 500 € pour une chaudière performante

- 3 500 € de travaux induits
(reprise de décoration par endroit, création de caisson pour la ventilation etc.)

- 8 000 € de changement de menuiseries

- 2 500 € d’isolation de combles

- 4 000 € pour une ventilation double flux

- 5 000 € d’accompagnement
(coordination de chantier, aide au montage de dossiers etc.)

Cet investissement est financé par un éco prêt à taux zéro de 30 000 € et 15 000 € de prêt développement durable à un taux d’intérêt de 2,5 % : Le foyer va bénéficier de 10 000 € d’aides financières qu’il touchera en totalité 1,5 an après la fin de ses travaux et qu’il pourra réinjecter dans le remboursement de son prêt afin de réduire ses annuités.

Grâce à ces travaux, la consommation du foyer va passer à 50 kWh/m2/an, c’est la basse consommation.

Simulez la facture énergétique de ce foyer, ou du votre, sur 20 ans avec 6 % d’augmentation par an, avec notre outil :