Imprimer

Bois-énergie

La valorisation énergétique du bois dans des chaudières modernes est une alternative qui compte de nombreux avantages : réduction de l’effet de serre, diminution de la dépendance aux énergies fossiles  , maintien ou création d’emplois, récupération de déchets   forestiers, dynamisation de l’économie locale …

Le bois une énergie d’avenir ?

Locale et abondante

C’est une énergie disponible avec 3 sources principales :

  • Les résidus des entreprises de transformation du bois : la moitié d’un arbre coupé devient des sous-produits susceptible d’être valorisés en chaudière
  • Le bois récupéré : provenant des déchèteries comme de l’élagage  , emballage, palette, s’il n’est pas souillé avec des traitements ou de la peinture.
  • Le bois issu de la forêt : c’est 1/4 du territoire en France. Largement sous exploitée en France, c’est le plus gros gisement de bois qui sera mobilisé dans les années à venir

La mobilisation de cette ressource génère de nombreux emplois locaux non délocalisables : 4 fois plus d’emplois créés que le gaz ou le pétrole, dans l’entretien des espaces verts et des forêts, la transformation de combustible, la livraison, l’entretien de chaudières etc.
En savoir plus sur la filière bois

Economique

Quelle que soit la forme utilisée, granulé, bûche ou plaquette, le bois est une des énergies les plus compétitives du marche : jusqu’à 6 fois moins cher que le fioul ou le gaz naturel. Son prix, étant en grande partie liée à la main d’œuvre qu’elle mobilise, est relativement stable et n’est que peu impacté par les fluctuation du marché de l’énergie.
En savoir plus les combustibles bois

Confortable et performante

Les chaudières automatiques, à plaquette ou à granulé, offrent le même degré d’automatisme, de performance et de confort que les chaudières modernes gaz ou fioul : le combustible est stocké dans un silo, qui remplace la cuve et est acheminé automatiquement jusqu’à la chaudière. L’allumage et l’extinction peuvent être entièrement automatiques.

Les progrès réalisés sur la conceptions des poêles et chaudières permettent aujourd’hui d’obtenir des rendements supérieurs à 80 % et allant jusqu’à 102% pour les nouvelles chaudières à condensation : les consommations de bois sont plus faibles, l’encrassement et la quantité de cendres sont réduites.

En savoir plus sur les différents types de chaudières

Propre et Renouvelable

Le bois fait est une énergie renouvelable   énergie renouvelable, sous réserve que les prélèvements soient inférieurs à l’accroissement forestier. C’est le cas en Europe, où les forêts grandissent chaque année depuis un siècle. La combustion du bois n’émet pas de gaz à effet de serre : le CO2 émis lors de la combustion est absorbé par les végétaux en croissance, s’intégrant au cycle naturel du carbone.

cycle carbone
cycle carbone

En savoir plus dans nos questions/réponses

Chauffage domestique au bois et qualité de l’air : enjeux et solutions

Le chauffage au bois bien utilisé présente le double avantage de concilier durablement la création d’emplois et la protection de l’environnement. D’une part, près de 60 000 personnes vivent déjà en France de cette filière et d’autre part, la substitution des énergies fossiles   par le bois contribue directement à la lutte contre le réchauffement climatique.


Santé Bois Energie : Réduire les émissions de... par santeboisenergie