Imprimer

Bois-énergie

La France est le 1er consommateur de bois-énergie en Europe avec 20 millions de m3 par an, mais le moins bien équipé avec un rendement moyen de 40%. Nous pourrions donc, avec des appareils performants, chauffer 2 fois plus de logements avec la même quantité de bois ! Il existe entre autre comme appareils performants les poêles à granulés, les chaudières à granulés, et les chaudières à bois déchiqueté.

Le domaine des appareils à alimentation automatique est un secteur en plein essor depuis une dizaine d’année en France. Les premières machines remontent aux années 70 sur les marchés américains puis d’Europe du Nord, allemand et autrichien dans les années 90. La filière connait aujourd’hui d’importants retours d’expériences. Les améliorations technologiques sont nombreuses, permettant ainsi la mise sur le marché d’appareils performants apportant un niveau de confort aux chaudières fioul et gaz modernes.

Les poêles à granulés

Le poêle à granulé connait depuis plusieurs années un véritable succès sur le marché des appareils de chauffage. Similaires aux poêles à bûche classiques, les poêles à granulés offrent de nombreux avantages supplémentaires :

  • Allumage/extinction automatique à partir d’un thermostat
  • Programmation hebdomadaire
  • Allumage commandé à distance (télécommande)
  • Autonomie de 1 à 3 jours
  • Rendements élevés (>80 %)
  • Bon rendement y compris à charge partielle (lorsque le poêle tourne au ralenti)
  • Peu de salissures liées au transport du combustible
  • Production d’eau chaude sanitaire possible sur certains modèles

Mode de fonctionnement :

Tous les poêles à granulés sont équipés d’un petit réservoir de granulé, intégré dans le corps du poêle qui alimente le foyer via un système de vis sans fin. La mise en route de la vis sans fin est commandée directement par la régulation du poêle en fonction de la température de consigne et de la température ambiante.

Comme le poêle à bois ; il s’installe le plus souvent dans la pièce de vie principale de la maison. Pour une maison existante, la présence d’un conduit de fumée n’est pas indispensable, en effet, une évacuation par les murs est possible grâce à l’installation d’un système ventouse. Le conduit de fumées est toutefois préférable.

La livraison du combustible se fait généralement par sac que l’on vide directement dans le réservoir du poêle.. Il y a en moyenne 15 kg par sac, vendu à l’unité ou en palette. Il est également possible d’envisager un stockage plus important en sillo, situé à proximité du poêle et muni d’un système d’aspiration.

La diffusion de chaleur est réalisée en règle générale par convection  , à l’aide d’un petit ventilateur ou par rayonnement   pour les poêles plus massifs. D’autres poêles à granulés dits « bouilleurs » disposent d’une sortie d’eau permettant de distribuer la chaleur sur un circuit de radiateurs et de produire de l’eau chaude sanitaire. Couplés à un ballon d’hydro-accumulation   et à des panneaux solaires thermiques ils constituent une bonne solution pour avoir une production à 100% renouvelable sur le chauffage et l’eau chaude sanitaire.

Entretien :

Comme tout appareil de chauffage au bois, les poêles à granulés nécessitent un minimum d’entretien :

  • nettoyage de la chambre de combustion : 1 à 2 fois par semaine
  • décendrage : 1 à 2 fois par mois
  • nettoyage complet de l’appareil et du conduit de fumée par une professionnel qualifié : 1 à 2 fois par an

Pour vous aider à bien entretenir votre matériel : Guide d’entretien des poêle à granulé - PROPELLET - 2010

Coût :

De 3 000 € à 5 000 €

Poêle à granulé et maison basse consommation :

Il est de plus en plus fréquent de voir apparaître les poêles à granulé comme système de chauffage principales des maisons basse consommations. Les besoins thermiques sur les maisons bien isolées permet d’opter pour des appareils de faible puissance pouvant moduler jusqu’à 2 kW. On obtient ainsi un mode de chauffage complet pour un coût d’investissement très faible car il n’y a pas de circuits de radiateurs à installer. Cela permet à certaines maisons basse consommation de sortir à un coût au m2 équivalent à une construction conventionnelle.

Et pour vous assister dans le choix de votre poêle : liste des fabricants de poêles à granulés

Fiche technique sur les conduits de fumée et les poêles à granulés : Guide fumisterie

Les chaudières à granulés

Les chaudières automatiques à granulé, raccordées au système de chauffage par radiateurs ou plancher chauffant, offrent le même degré de confort qu’une chaudière fuel moderne et fonctionnent de la même manière avec une autonomie de 1 an. La principale différence et contrainte est le stockage beaucoup plus volumineux.Le combustible est transporté automatiquement jusqu’au brûleur, puis s’enflamme grâce à un allumage électrique. Une régulation de l’amenée du combustible et de l’air primaire et secondaire permet d’adapter la puissance, d’obtenir une combustion complète et donc d’optimiser les rendements : plus de 90%. Cela induit une consommation modérée de bois, une très faible production de cendre, ainsi qu’une usure et un encrassement du corps de chauffe réduite.

Entretien

Le décendrage s’effectue automatiquement, il reste à vider le bac à cendre 2 à 3 fois dans l’hiver. Un entretien annuel doit être effectué par un professionnel.Un entretien annuel réalisé par un professionnel spécialisé est désormais obligatoire quel que soit le type de chaudière (Décret n°2009-649 du 9 juin 2009). Le prix est variable suivant les entreprises mais se situe dans une fourchette allant de 100 à 200 €.

Coût

Le prix d’une chaufferie granulé est très variable suivant les cas, et varie de 18 000 à 25 000 € pose comprise hors subventions.

Les chaudières à bois déchiqueté

Schéma bois hargassner
Schéma bois hargassner

Ce type de chaudières se destine plutôt aux gros consommateurs : grands bâtiments mal isolés type corps de ferme, bâtiments publics, logements collectifs, gîtes etc...Le combustible est en effet abondant et peu onéreux, rendant ce mode de chauffage très économique. En revanche, l’investissement est plus lourd, l’encombrement plus important, et l’entretien conséquent.Les livraisons s’effectuent en règle générale par camion benne, soit directement dans un silo enterré via une trappe, soit au sol puis avec reprise pour un silo de plein pied. Certains fournisseurs proposent également une livraison par camion souffleur comme pour le granulé.Le silo maçonné de forme carré est accolé à la chaufferie qu’il alimente par vis sans fin. Sa contenance de 25 à 100 m3 nécessite généralement plusieurs livraisons annuelles.

Entretien

Un entretien annuel réalisé par un professionnel spécialisé est désormais obligatoire quel que soit le type de chaudière (Décret n°2009-649 du 9 juin 2009). Le prix est variable suivant les entreprises mais se situe dans une fourchette allant de 100 à 200 €.

Coût

Le prix d’une chaufferie bois déchiqueté est très variable suivant les cas, et varie, pour de faibles puissances de 20 000 à 30 000 € pose comprise hors subventions

Bien choisir son appareil de chauffage

Flamme verte : Le label   flamme verte, est un gage de qualité pour les appareils domestiques de chauffage au bois. Une étiquette apposée sur les appareils permet de les reconnaître facilement.

Pour aller plus loin