Imprimer

Solaire photovoltaïque

Électrifier un site isolé du réseau de distribution grâce au solaire, c’est possible ! Voyons son principe de fonctionnement, les précautions à prendre, et les projets possibles. Pour plus d’information sur le photovoltaïque, vous pouvez consulter le site web spécialisé d’Hespul.

Certains sites, habitations ou autres, ne sont pas ou ne peuvent pas être reliés au réseau public de distribution car il est techniquement trop complexe d’étendre le réseau jusqu’à eux en zone montagneuse par exemple. Ou parce que le coût d’une telle opération n’est pas justifié par rapport à d’autres solutions existantes. Ces sites sont appelés « sites isolés ».

Pour autant, il est souvent indispensable d’avoir accès à l’électricité sur ces sites afin d’assurer quelques services de base tel l’éclairage, la production de froid pour la conservation des aliments, ou encore l’alimentation d’un poste de radio pour des raisons de sécurité. Ces sites peuvent alors être électrifiés par l’énergie solaire photovoltaïque.

Principe de fonctionnement

Les modules photovoltaïques produisent de l’électricité à partir du rayonnement   solaire. En hiver, le soleil étant plus bas sur horizon mais les besoins d’électricité sur le site étant autant importants qu’en été, si ce n’est davantage, les modules sont plus inclinés que dans les systèmes raccordés au réseau : de préférence à 45° avec l’horizontale.

Parce que les périodes de consommation ne correspondent pas toujours aux heures de production, un parc de batteries d’accumulation est installé pour stocker l’énergie produite. Les batteries sont chargées durant les périodes de jour afin de pouvoir alimenter le site la nuit ou les jours de très mauvais temps.

Maison en site isolé
Maison en site isolé

Les batteries d’accumulation constituent un composant délicat de l’installation pour plusieurs raisons :

  • il faut veiller à ce que l’électricité injectée ou soutirée des batteries corresponde bien à leur capacité, c’est pourquoi un régulateur électronique est installé
  • il faut surveiller leur bon état -par une inspection visuelle- et les réhydrater si besoin
  • elles génèrent un risque d’explosion
  • leur durée de vie est limitée : 7 à 10 ans
  • elle peuvent être encombrantes
  • leur coût est élevé
  • elles ne sont pas recyclables et sont composées de polluants chimiques

L’installation électrique du site peut être réalisée :

  • soit en courant continu : des appareils électriques spécifiques existent pour cet usage et il s’agit en général d’appareils particulièrement économes
  • soit en courant alternatif : les nombreux appareils électriques de la grande consommation sont alors utilisables. Dans ce cas, un onduleur est installé pour transformer le courant continu en courant alternatif.

Des précautions à prendre

Avant de vouloir électrifier un site isolé, il est indispensable de bien recenser ses besoins : quel appareil électrique est-ce que je veux utiliser ? Combien de temps par jour ? Combien de jour par an ? Ces informations servent à dimensionner le parc de batteries et la régulation du système.

D’autre part, l’étude des besoins permet de limiter les consommations au strict nécessaire afin que le dimensionnement du système photovoltaïque soit réalisé au plus juste. Le coût des modules et des batteries étant particulièrement élevé, l’investissement en sera ainsi minimisé.

Site isolé : quel projet ?

  • Électrification de votre résidence principale, d’un bâtiment à usage professionnel ou à vocation touristique

Dans ces cas précis, des aides financières sont disponibles si :

  • le coût de l’électrification par énergie photovoltaïque est inférieur à celui du raccordement au réseau : un devis de raccordement est donc à faire réaliser par EDF
  • votre mairie vous accorde l’autorisation d’électrifier le site : c’est donc elle que vous devez contacter en premier
  • vous acceptez la participation financière qui vous est proposée

Les modalités de financement de votre projet d’électrification dépendent du caractère rural ou urbain du territoire sur lequel est localisé le site. De manière simplifiée :

  • les aides proviennent de ERDF (via le programme d’électrification national FACE ou non), éventuellement de l’ADEME   et/ou de la commune et/ou du conseil régional et/ou général, et du dispositif national du crédit d’impôt pour la résidence principale des particuliers
  • un minimum de 5% de l’assiette finançable reste à votre charge
  • le maître d’ouvrage de votre installation est soit votre syndicat d’électrification, soit ERDF
  • après financement, le système est concédé à ERDF qui en assure l’entretien et l’exploitation, et passe avec vous un contrat qui stipule les conditions de fourniture de l’électricité.

Alimentation d’une résidence secondaire :

Dans ce cas, le système photovoltaïque isolé ne peut pas être co-financé et il est entièrement à votre charge.

Vous devez effectuer une déclaration de travaux auprès de votre Mairie.

Alimentation de petits éléments de jardin :

Ces éléments ne sont pas co-financés et sont entièrement à votre charge.

Des kits complets existent pour un certain nombre d’applications : point d’éclairage, pompe pour bassin, etc.

Site isolé : quel coût ?

A partir du détail de vos besoins, votre fournisseur ou votre installateur dimensionne le système.

Pour plus d’information sur le photovoltaïque, vous pouvez consulter le site web spécialisé d’Hespul.